09/10/2008

Rassemblement de coccinelles asiatiques : surveillez vos fenêtres

Quelques mots d'introduction :

Un article "hors catégorie" sur la coccinelle asiatique :
A priori rien à voir avec la maternelle, mais il me semble que ces informations d'actualité peuvent vous intéresser. De plus, l'Observatoire permanent pour le suivi de la coccinelle asiatique en France effectue une étude sur ces charmants coléoptères. Cette étude est tributaire des observations que l'on veut bien lui transmettre par mail. Donc, surveillez vos fenêtres et n'hésitez pas à envoyer vos observations ou vos questions (voir liste des correspondants régionaux : ICI).

Les coccinelles à l'école ?
Et pourquoi ne pas impliquer la classe ou l'école dans cette quête de la coccinelle asiatique ? Un bon moyen d'aborder la notion de biodiversité, par le biais de l'un des insectes les plus populaires auprès des enfants.

(Petite remarque spéciale Champagne-Ardenne : je crois qu'une plaquette sera prochainement diffusée dans les écoles pour informer et étudier plus précisément la répartition de la coccinelle dans la région.)


Qui est la coccinelle asiatique ?

Harmonia axyridis : joli nom savant derrière lequel se cache un envahisseur venu d'ailleurs qui poursuit son expansion dans nos campagnes.
Cette coccinelle a été introduite en France il y a quelques années pour sa gourmandise : elle (et surtout sa larve) est capable d'ingurgiter une quantité impressionnante de pucerons. Sa voracité permet de limiter l'usage de pesticides sur les cultures.

Bonne nouvelle ? Pas si sûr, car la coccinelle asiatique est d'une extrême vitalité, sa population est en expansion, et se révèle une réelle menace pour les autres espèces de coccinelles, celles qui depuis toujours illuminent nos campagnes et sont le sujet de nos comptines populaires.
(Je rédigerai prochainement un article plus détaillé sur la demoiselle : identification, développement de la ponte à l'adulte, comportement. En attendant : + de détails sur le site de l'Observatoire).

La coccinelle asiatique a entamé sa progression par le nord-est de la France. Elle étend chaque année son territoire et est aujourd'hui largement présente en région parisienne et au delà. Les résidents du sud de la France ne sont pas encore trop concernés, mais qu'ils ne se réjouissent pas trop vite : "c'est la p'tite bête qui descend, descend..." (contrairement à la comptine !)

Cliquez sur l'image
(Carte de répartition de la coccinelle asiatique)
Extraite du site de l'Observatoire


La coccinelle asiatique cherche refuge :
La jolie coccinelle asiatique est partout et se prépare à affronter l'hiver.
Il est temps pour elle d'opérer de (plus ou moins) vastes rassemblements, et de chercher un lieu d'hibernation.

En pleine nature, les coccinelles asiatiques s'amassent sous les écorces ou dans des anfractuosités naturelles. Mais elles sont également familières de nos jardins, et apprécient la douce chaleur de nos maisons.
Depuis quelques jours, l'Observatoire Permanent pour le suivi de la coccinelle asiatique en France a signalé les premiers mouvements en quête d'un abri pour l'hiver en France, mais également en Suisse. (Ceux-ci interviennent avec trois semaines de retard par rapport à l'an dernier.)

Je reproduis ici les informations et conseils transmis hier par Vincent Ternois, responsable de l'Observatoire des coccinelles asiatiques :

"Je vous invite à être attentif dans les prochains jours, notamment les journées ensoleillées dès que les températures atteindront les 18°C. Généralement les rassemblements s'effectuent entre la fin de matinée et 16h. Il faut alors rechercher les coccinelles le long des montants des fenêtres ou sur les façades exposées au sud/sud-ouest. La Coccinelle asiatique se rassemble également en milieu naturel, n'hésitez donc pas à surveiller les écorces décollées des arbres... Pensez également à laisser les fenêtres fermées sinon..."

J'ai reçu cette information par mail hier matin. Voilà plusieurs années que les coccinelles asiatiques ont investi mon jardin, mais elles se sont toujours éclipsées à l'arrivée des premiers frimas. Je pensais qu'elles disposaient d'un abri plus attractif que ma maison, donc pas d'inquiétude.

Mais coïncidence, voilà qu'hier après-midi, j'aperçois une quinzaine de ces petites bêtes attroupées sur une fenêtre bien exposée ! Branle-bas de combat pour chasser les intruses, et vigilance accrue à partir d'aujourd'hui. (Sans danger, sans dégât pour les intérieurs. Mais les regroupements peuvent être très importants, et je n'ai pas très envie de repêcher des coccinelles dans mon assiette durant tout l'hiver...)

Alors, pas de panique, mais demeurons attentifs ! Et si vous constatez ces jours-ci un attroupement de coccinelles à proximité de vos fenêtres, il y a toutes les chances qu'elles soient asiatiques !



S'informer et transmettre ses observations :
Pour de plus amples renseignements ou pour prendre connaissance des critères d'identifications de cet insecte, rendez-vous sur le site de l'Observatoire permanent pour le suivi de la coccinelle asiatique en France .

Mais au delà de la transmission d'informations, la vocation de l'observatoire est d'abord l'étude de la progression des coccinelles asiatiques en France. Cette étude est capitale pour évaluer l'impact écologique de l'introduction de cette coccinelle en France, et repose sur la bonne volonté des particuliers, qui transmettent à l'observatoire leurs observations.

Alors, n'hésitez pas à leur envoyer par mail vos propres observations, vos questions, ou des photos pour identification. Toute nouvelle observation est bienvenue ! (voir liste des correspondants régionaux : ICI )

Si vous résidez dans la zone de répartition, n'hésitez pas non plus, à transmettre cette information tout autour de vous : amis, parents d'élèves, communes... Ils pourront à leur tour surveiller leurs fenêtres et s'éviter quelques désagréments. Ils pourront aussi, si le cœur leur en dit, envoyer un petit mail à L'observatoire pour témoigner de leurs observations.
Ça n'est pas grand chose, mais en matière de préservation de la biodiversité, les actions les plus importantes sont cette somme de petites actions individuelles.

Merci à l'avance, et... affaire à suivre !

(Pour diffuser rapidement et facilement cette information : cliquez sur l'enveloppe mail sous cet article, puis rentrez les adresses mail de vos contacts et amis : ils recevront automatiquement un mail avec un lien vers l'article)

Lien : Observatoire permanent de la coccinelle asiatique en France (Informations sur l'harmonia axydiris - Répartition en France - Evolution de sa population depuis 2004 - correspondants régionaux - Liens utiles...)

Les ressources maternelle sur la coccinelle : ICI

Galerie photo coccinelles : ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot à dire? C'est ici...
Merci de la visite et à bientôt!