18/08/2009

Plusieurs séries d'étiquettes prénom en classe maternelle

Un autre article spécial-rentrée sur les étiquettes-prénoms en maternelle: les différents jeux d'étiquettes qui peuvent être introduits dans la classe.
(Cet article est illustré d'exemples d'utilisation en Petite Section, mais peut être transposé en MS et GS)

Ressources enseignants pour la classe, la rentrée en PS TPS

Combien de séries d'étiquettes prénoms pour la rentrée?

Lorsque l'on arrive dans une nouvelle école, lorsque l'on s'apprête à découvrir pour la première fois le cycle 1, on a parfois du mal à concevoir exactement quels jeux d'étiquettes préparer... alors que l'on voudrait tellement que tout soit prêt à l'avance!

En petite section, un jeu d'étiquettes prénoms prêt pour la rentrée suffit! (ou pour les jours suivants: le premier jour, on s'adapte aux tous jeunes élèves, et on ne fait pas toujours ce qui est prévu).

J'ai déjà évoqué dans d'autres articles le choix d'ajouter ou non une photo ou un signe aux étiquettes prénoms. Je ne reviens donc pas sur ce sujet, mais je vais juste évoquer différentes possibilités d'utilisation de jeux d'étiquettes dans la classe.

Le jeu d'étiquettes-prénoms du tableau de présence:

Les premiers jours de petite section, on joue collectivement à reconnaitre son étiquette-prénom, à la comparer aux autres. On apprend aussi à respecter le rituel du "tableau des présences": trouver son étiquette et la placer correctement dans le tableau.
Lorsque les enfants connaissent leur étiquette et le rituel du tableau des présences, je ne consacre plus un temps collectif (souvent pris sur le langage) à ce tableau des présences: les enfants placent leur étiquette dans le tableau durant l'accueil.

Le jeu d'étiquettes du tableau des présences ne bouge donc pas de son mur durant le reste de la journée! Par contre, j'introduis rapidement d'autres jeux d'étiquettes, qui pourront être manipulés tout au long de la journée selon l'organisation de la classe et les consignes de l'enseignant.

Un jeu d'étiquettes laissé en utilisation libre (durant l'accueil, et éventuellement en jeu de manipulation en petits groupes):

Introduire un jeu d'étiquettes-prénoms destiné à être utilisé librement ou dans des jeux de manipulation, de lecture par les élèves, permet de préserver les étiquettes du tableau de présence intactes, et de pratiquer de nombreux jeux de lecture libres ou dirigés.

Quelques pistes pour varier les jeux d'étiquettes:
  • En début d'année, ce second jeu est une copie des étiquettes du tableau des présences: il permet de renforcer la mémorisation de son prénom.
  • Au fil des mois, je renouvelle ce jeu d'étiquettes (en jouant sur le recto-verso), en veillant à toujours garder une police d'écriture ou un signe familiers sur l'une des faces.
Quelques exemples de jeux d'étiquettes, introduits successivement:
  • Pour reconnaitre son prénom: écriture script du prénom d'un côté (comme sur l'étiquette du tableau des présences) et signe ou photo de l'autre côté (pour vérifier à qui elle appartient).
  • Une fois que (presque) tous les enfants savent reconnaitre leur prénom: écriture script d'un côté, et majuscules de l'autre (Plus difficile de reconnaitre son prénom en majuscules d'imprimerie, mais cette écriture servira de modèle pour apprendre à l'écrire)
  • Dans tous les cas, les étiquettes sont personnalisées selon l'âge (PS, TPS) les difficultés ou l'aisance des élèves: les signes ou les photos sont placés en "bout" d'étiquette. Lorsque l'élève est capable de reconnaitre son prénom sans signe ni photo, on coupe l'extrémité de l'étiquette.

Retour sur le tableau des présences: Changement d'étiquettes en cours d'année

Hésitations pour la rentrée? Rien n'est immuable ni définitif!
Que l'on accole au prénom un signe ou une photo en début d'année, on peut le modifier ou le supprimer plus tard: les différents jeux d'étiquettes décrits ci-dessus et utilisés en manipulation libre ou en jeux de lecture collectifs permettent d'introduire petit à petit une nouvelle version de l'écriture dans le tableau des présences. En petite section, il est toujours préférable d'amener les changements en douceur, en ne variant qu'un paramètre à la fois.

On joue pendant quelques jours ou quelques semaines à reconnaitre son prénom dans une nouvelle police, ou sans le signe, mais on utilise toujours la même étiquette familière dans le tableau des présences. Lorsque l'on est plus à l'aise, c'est le grand changement du rituel: l'enseignant présente des étiquettes pour le tableau des présences toutes neuves, "comme celles avec lesquelles on vient de jouer".

D'autres jeux d'étiquettes: Pour quoi faire?

En petite section, les manipulations sont reines! Il ne faut donc pas hésiter à laisser un jeu d'étiquettes en manipulation libre.
Mais en petite section... on perd souvent beaucoup de choses! Et des mois plus tard, on finit par retrouver une étiquette égarée glissée sous un meuble, coincée dans un cube ou dans un album!
C'est pour cette raison que les étiquettes du tableau des présences ne circulent pas dans la classe. Il y a le jeu d'étiquettes en manipulation libre (qu'il faut s'attendre à compléter en cas de perte, de machouillage, de déchirure...) et les autres jeux d'étiquettes destinés à des moments et des consignes bien précis!

Outre le jeu du tableau des présences, d'autres jeux d'étiquettes peuvent être utiles:
  • Pour organiser les ateliers (les enfants placent leur "étiquette atelier" eux-mêmes dans un tableau d'organisation ou dans l'atelier choisi)
  • Pour créer des groupes (étiquettes de couleurs...)
  • Pour organiser un prêt de livre dans la bibliothèque
  • Pour servir de modèle à l'écriture de son prénom
  • ...
Tous ces jeux d'étiquettes ne sont utilisés que pour des besoins spécifiques. Dans les premiers temps, on apprend à ne pas les perdre, à ne pas les utiliser pour autre chose, à les ranger à leur place après usage.

Les différentes séries d'étiquettes introduites progressivement dans la classe:

Proposer différents jeux d'étiquettes peut sembler confus. Il n'est pas question de demander aux élèves de faire la différence entre étiquette "tableau des présences" et étiquette "manipulation libre" dès les premiers jours d'école! On introduit petit à petit chaque nouveau jeu d'étiquettes, d'abord en le présentant collectivement et en définissant ensemble son usage, l'endroit où on le range, quand doit-on l'utiliser...

Chaque série d'étiquettes peut se différencier des autres par différents critères: couleur du fond de l'étiquette, encadrer le prénom d'un cadre de couleur, couleur de la fonte, taille de l'étiquette...

Au cours de l'année scolaire, il ne faut pas hésiter à refaire de nouveaux jeux d'étiquettes: pour en modifier le contenu (introduire une nouvelle écriture) ou tout simplement pour "remettre à neuf" certaines étiquettes malmenées (sans oublier que certains élèves reconnaissent leur étiquette au petit coin qu'ils ont grignoté ou à la pliure qu'y a fait le copain... )

_____________________________________________
Pour aller plus loin: