03/09/2009

Pleurs en fin de matinée en petite section?

Rentrée petite section: les larmes de la fin de matinée:

J'ai déjà abordé à plusieurs reprises le temps d'accueil parfois délicat à gérer les premiers jours en maternelle petite section. Mais il n'y a pas que l'arrivée des jeunes élèves qui peut générer des pleurs. Il y a également la fin de matinée...

Pleurs un quart d'heure avant la sortie des classes:

...Ce moment où tout s'arrête, où l'on s'installe sur les bancs ou ailleurs, manteau mis ou pas, pour attendre, attendre, attendre... Quelques minutes seulement, mais qui deviennent pour certains enfants une éternité! Une éternité durant laquelle la pression se relâche, la fatigue accumulée se fait sentir... et où l'on voit parfois les yeux se remplir de larmes encore une fois! Ce ne sont d'ailleurs pas forcément les élèves qui ont pleuré en arrivant qui vont craquer en fin de matinée. Certains ont fait tellement d'effort pour se contenir, ont dépensé tellement d'énergie les trois heures précédentes, que les "nerfs lâchent". Alors, autant mettre en place un rituel de départ qui deviendra vite aussi rassurant que les rituels d'arrivée.

Rituel du départ à l'école maternelle petite section: mettre son manteau en musique

Dans toutes les écoles maternelle où j'ai travaillé, les enfants se préparaient (rangement, habillage) avant l'arrivée des parents. Cela évite les engorgements dans des couloirs souvent étroits, et le départ s'effectue plus rapidement. L'enseignant reste avec les élèves et s'assure du bon déroulement du départ, sans avoir besoin de chercher au dernier moment un sac égaré.

En début d'année, chaque changement d'activité en petite section génère du stress. Manque d'expérience, anticipation impossible: les élèves ne sont pas certains de ce qui les attend après... même si ce qui va suivre est ce moment parfois tant attendu des retrouvailles avec la famille. Le rituel de départ s'effectue donc en musique. Si je renouvelle chaque année la plupart des comptines apprises en classe histoire de ne pas m'ennuyer, je n'ai jamais trouvé mieux pour "marquer" la fin de matinée que la célèbre chanson "c'est bientôt l'heure des mamans" de Pierre Lozère.

Je lance la musique, la chanson programmée pour passer en boucles, alors que les enfants sont regroupés sur les bancs. On l'écoute, et on en conclut que la matinée s'achève. Il faut donc aller mettre son manteau.
Durant l'habillage, la chanson passe toujours. Chaque enfant revient s'asseoir sur les bancs dès qu'il est habillé. Lorsque tout le monde est prêt (ou presque), on chante à nouveau cette chanson "pour faire venir les mamans" (pendant que l'ATSEM veille gentiment à fermer les derniers manteaux ou retrouver les sacs ou bonnets manquants).
... Et si le timing est bon, les enfants constatent que "chanter la chanson" fait effectivement "arriver les mamans".

Cette chanson est assez douce pour canaliser les angoisses ou l'excitation du départ. Ce rituel de départ apporte un temps calme juste avant l'arrivée des parents, qui retrouvent des enfants plus détendus.
Au bout de quelques jours, les enfants devinent en entendant les premières notes de musique qu'il est temps d'aller s'habiller. Le "rituel de départ" devient beaucoup moins long. Mais on prend quand même le temps de chanter tous ensemble "la chanson qui fait venir les mamans".

(Illustrations: le grand monde du préscolaire)

Si vous connaissez d'autres chansons "spécial fin de matinée" pour enfants de petite section, n'hésitez pas à m'envoyer un mail pour me communiquer les références: je publierai ces informations dans le blog. Merci à l'avance
_____________________________________________

Rentrée des classes en PS TPS...